Cryptozoologie

le mystère du commandant Cousteau


Mercredi 26 Mars 2008
palomino
Lu 77291 fois

Y-auraient-ils des mystères restant enfouis dans le passé d'un scientifique mondialement connu, à savoir, le Commandant COUSTEAU?
Un jour viendra où certainement ses descendants feront paraître ses mémoires mais en attendant cette hypothétique parution, penchons-nous sur cette affaire étrange.


le mystère du commandant Cousteau
Le 26 juin 1995, l'affaire éclata: un scientifique rapporta brièvement une histoire relatée par l'un de ses collègues militaires stationnés à Djibouti: il s'agirait d'une découverte effectuée par le Commandant COUSTEAU dans une fosse marine au large de Djibouti; selon l'explorateur, elle n'aurait pas été révélée car elle aurait entraînée des conséquences trop importantes sur les connaissances actuelles.

L'expérience aurait consisté à immerger une carcasse de chameau dans une cage destinée à l'observation des requins et la cage en serait ressortie broyée comme par quelque créature formidable. Le correspondant n'était pas en mesure d'en dire plus sur le sujet mais signalons que cette rumeur est très répandue en République de Djibouti.

L'année suivante, un autre militaire souligna le témoignage de l'un de ses supérieurs, lors de son Service National au cours d'une mission à Djibouti. Selon ce dernier, l'équipe aurait plongé une carcasse et suite au retour de la cage broyée, le Commandant aurait plongé et vu quelque chose: il aurait déclaré que ce qu'il avait vu était trop important pour le dévoiler à l'humanité.

L'étude des grands fonds et des fosses abyssales est encore incomplète et si cette information se révélait exacte, elle confirmerait sans aucun doute l'existence d'une espèce animale particulièrement fantastique, inconnue ou à redécouvrir. Quelle créature aurait pu pulvériser une cage aux requins, attirée par un appât?

Cet animal pourrait-être le Grand requin blanc. Un tel grand blanc, si puissant soit-il, serait-il capable de broyer une cage à requins? J'en doute, surtout connaissant le savoir-faire et la compétence de l'équipe COUSTEAU.

élargissons donc notre champ de recherches dans la famille des requins et venons-en bien sûr à l'ancêtre du grand blanc, à savoir, le gigantesque Carcharodon megalodon du Miocène, probablement le plus gros poisson ayant jamais vécu avec une taille oscillant entre 15 et 25 mètres et des dents de 20 centimètres de haut; les mâchoires de se super géant des mers avaient une ouverture oscillant entre 1,50m. à 1,80m. En mars 1954, le cotre australien Rachel Cohen passait en cale sèche à Adelaïde pour un carénage: 17 dents de Carcharodon carcharias ayant en moyenne huit centimètres à la base et dix du collet à la pointe furent extraites de la quille en bois juste à l'aplomb de l'arbre d'hélice tordu. Le demi-cercle décrit par l'implantation des dents et des traces avait pratiquement un mètre de rayon. Le capitaine dudit bateau a eu souvenir d'un gros choc, s'étant produit de nuit lors d'une tempête au large de Timor. Après une étude approndie de la coque, des ichtyologues australiens ont conclu que l'animal possesseur d'une telle dentition devait mesurer approximativement 24 mètres et l'auteur sus-cité concluant " qu'il y a quelque part dans le Pacifique, sans doute normalement en grande profondeur, des requins de la pire espèce ayant cette taille."

L'aire de répartition du Grand requin blanc est immense; il est connu dans toutes les mers du monde. Quant au Carcharodon megalodon, s'il existait encore, il devrait habiter les mêmes biotopes mais certainement à des profondeurs plus proches de celles où sont censés vivre les calmars géants.

Il ne serait donc pas étonnant de trouver au large de Djibouti de tels animaux, le grand blanc fréquentant du reste cette zone de l'Océan Indien.

Même si l'hypothèse du Carcharodon megalodon est séduisante, d'autres suspects pourraient fort bien être retenus.

Je pense immédiatement au Mosasaure, qui vivait au Crétacé, à la fin de l'ère Secondaire. Il s'agissait d'énormes lézards dont le corps faisait penser à celui d'un énorme crocodile. Avec leurs puissantes dents, ils pouvaient broyer n'importe quoi et pourquoi pas une cage à requins? Ces animaux avaient une longueur oscillant entre 12 et 15 mètres et étaient les grandes terreurs des océans de l'époque. Ils sont officiellement éteints depuis 70 millions d'années mais sous la dénomination de Serpent de Mer, on retrouve souvent sa silhouette caractéristique de très grand crocodile.

Mais au Crétacé inférieur, vivait le Kronosaurus qui était le plus grand et le plus lourd des Plésiosaures à cou court de la région australienne et qui était une version reptilienne de notre actuel cachalot. Son crâne aplati au sommet, long et massif, mesurait 3 mètres, pratiquement le 1/4 de la longueur totale du corps: il était plus grand et plus fort que celui du plus gigantesque des dinosaures carnivores et sa longueur était évaluée entre 12 et 15 mètres. L'un de ses derniers représentants est certainement celui qui fit la stupeur de l'équipage de l'U 28, le 30 juillet 1915.

Le sous-marin torpilla dans l'Atlantique Nord le navire britannique Iberian et à la suite de l'explosion sous-marine de ce dernier, les membres de l'U 28 aperçurent avec les débris de l'épave un gigantesque animal marin soulevé par la déflagration: selon le rapport du commandant du sous-marin, Georg Gunther Freiherr Von FORSTNER, l'animal qui disparut dans l'eau au bout de 10 à 15 secondes, mesurait environ 20 mètres de long et ressemblait par sa forme à un crocodile avec quatre membres munis de puissantes palmures et une longue tête s'effilant en pointe. Etonnant témoignage, surtout lorsque l'on sait qu'il vient d'un marin professionnel.

Voici donc les principaux prétendants qui pourraient être à l'origine du fameux mystère Cousteau. Tout est possible, le seul élément à notre disposition, matériel mais non visible est le fait que la cage à requins fût broyée par quelque animal ayant une force considérable. L'élément qui nous manque est celui concernant l'état de la dite cage et savoir si les indices relevés à son examen sauraient nous faire remonter jusqu'à la véritable identité de l'agresseur.


Chambre du forum dédiée à l'article:




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

78.Posté par Thierry le 22/11/2011 18:46
Bonjour.
J'ai entendu parler de l'expédition du Cdt Cousteau... J'étais à Djibouti d'octobre 1975 à janvier 1977.
Sa mission s'est effectuée pendant cette période, ainsi mes copains et moi avons été renseignés sur quelques détails liés aux expériences du Cdt. Nous étions logés à l'Ilot du Héron [j'ai aussi été détaché à la Légion - Ali sabieh, Wéa, Holl-Holl, Arta, Obock].
Je confirme ce qui est raconté dans les commentaires précédents, au sujet de cage en aluminium incassable avec des chameaux en appât, puis remontéé à la surface complètement détruite, et qu'en conséquence il n'aurait pas attendu son reste... De même au sujet des raies mantas vues au Golf du Goubet, qu'un Hélicoptère aurait pû se poser sur la plus petite...
J'ai été en excursion à côté de l'Ile du Diable, précisemment à l'endroit sur terre le plus proche. Nous nous y sommes baignés, du moins les plus courageux... C'était impressionnant! Une eau bleu foncé, profonde et sombre, impossible d'en voir le fond. - Anecdote vécue : j'étais opérateur radio en jeep, donc le dernier à me préparer pour me baigner ; tous les baigneurs formaient comme une ligne avant de se mouiller et , au premier pas, tous comme un seul se sont enfoncés dans la mer alors qu'ils étaient au bord.
Curieux, je me suis approché et constatais qu'il n'y avait pas de fond dès le premier pas dans la mer. Il fallait plonger pour nager, et croyez-moi, après une ou deux brasses on remontait vite fait - c'était sans fond et sombre. Nous savions la présence de requins.
A proximité sur la gauche au bord, d'un rocher j'ai plongé et je suis remonté d'un trait, car en fin de course j'étais nez à nez avec une tête de poisson qui m'a donné le frisson.
De surcrôit, dans ce secteur il y avait des 'poissons pierres' au poison mortel. Cà été bon de se baigner, mais pas des longueurs. Nous étions conscients du contexte. Je vais vous dire, aujourd'hui, je me baigne tous les mois à Dinard (35), même en hiver, c'est un plaisir! Mais le jour où je me suis baigné au Goubet, ce jour-là jai senti que cet endroit était 'étrange' que çà respirait le 'danger', et cela dès en arrivant, surtout pas en conquérant...

77.Posté par Arkam le 06/03/2011 16:06
bonjour à tous,
je vous en prie, c'est un réel plaisir de pouvoir partager quelque information concernant ce sujet.
Magnifique pièce d'eau bleu sombre aux allures lacustres, le Goubet-Al-Kharab est l'extrême pointe du Golfe de Tadjourah, qui vient mourir non loin du Lac Assal et de la zone volvanique de l'Ardoukoba dans un impressionant décor de montagnes arides.
Accessible par la piste qui le domine ou en bateau, le Goubet a toujours pâti d'une réputation maléfique.Il est difficile, encore de nos jours, de convaincre un pêcheur djiboutien d'y pénétrer avec son embarcation.
La légende veut en effet qu'en des temps reculés il y ait eu en cet emplacement, que l'on appelle maintenant "le gouffre des démons", une"grande montagne couronnée de feu" qui aurait disparu sous l'invasion des eaux dans une confusion indescriptible. Depuis, les abîmes du Goubet seraient fréquentées par des démons qui tireraient vers les profondeurs tous les audacieux osant s'aventurer sur ces eaux.
En fait, si personne ne s'est fait "tirer par les pieds" vers les profondeurs du Goubet, personne ne rejette plus la possibilité qu'il existe des spécimens de la faune sous-marine d'une taille particulièremant imposante ( raies mantas, requins...).
Le site, il faut l'avouer, a de quoi frapper l'imagination et impressioner les âmes sensibles et les esprits simples : vingt kilomètres de long, dix de large, la baie est entièrement cernée de montagnes abruptes qui dévalent directement dans les eaux, d'une hauteur de 600 mètres à une profondeur de 200 mètres.
Dans la passe qui commande son accès, il règne, sauf à l'étale, un violent courant qui peut atteindre huit noeuds et former selon les conditions météorologiques, un mascaret avec des creux allant jusqu'à quatres mètres. Il n'est pas question alors, à moins de posséder un bateau très sûr et très rapide, d'accéder au Goubet ou d'en sortir en dehors des heures d'étale.
A noter enfin, à l'interieur du Goubet," l'Île du Diable " (encore un nom rassurant) , ancien cratère sous-marin au sommet duquel on a trouvé des huîtres fossiles...
j'ai moi même vue une fois, en 1995 l'île du diable couronné de feux, j'étais sur la plage pour pêcher avec mon père et mes deux grands frères lorsque vers 2h du matin, l'île du diable se mit en feux, il y avait quelque étincelle au départ, puis tout à coup pendant au moins 10 secondes, un immense feux a apparus puis disparu...
personne n'a eu le courage d'escalader cette petite montagne dont la forme est un demi cercle à peux près, et de voir vraiment s'il y a quelque chose à l'intérieur...

76.Posté par Nicolas le 04/03/2011 18:38
Bonjour à tous,salut Norbert,
Entierement d'accord avec toi pour le témoignage de Djiboutiens, c'est vraiment sympa que des Djiboutien viennent parler de ce sujet, merci à eux.
Maintenant concernant ta question "Qui oserait ne pas respécter les derniéres volontés de Cousteau ?" et bien la réponse est sa Famille, du moins les testamentaires.
Maintenant, il y a peut être une bonne raison, mais on ne nous la jamais fait connaître, les médias n'en n'ont jamais parlé ???
Et puis aprés réflexion, quand on connait la Bêtise et la cruauté des Hommes, c'est certainement mieux ainsi.
Nous passons les 3/4 de notre temps à détruire notre environement Naturel, et le dernier 1/4 à nous détruire (dans l'ensemble), a quoi bon alimenter un nouveau facteur de déstruction.
S'il s'agit effectivement d'un représentant d' une espece fabuleuse, et bien épargnons lui la mêchancete de certains de notre Genre, et souhaitons lui bonne continuation.
Salutation.
Nicolas

75.Posté par Norbert le 25/02/2011 20:37
Bonjour à tous,

J'ai toujour plaisir à vous lire et chaque témoignage est un plus pour chaqun de nous. C'est super sympa que des Djiboutiens viennent apporter leur témoignage sur le site. Serait gentil de leurs part si ils pouvaient se renseigner et apporter encore plus. Car les gens de la-bas doivent en savoir plus , si il y a plus. Restons scientifique et comme tout le monde le sait , pour survivre et même excisté , une créature a besoin d'une "population". Une créature de taille importante a un besoin en nouriture important. On sait que parfois la mer ne rend jamais ses morts mais bon. Je reste pour moi sur et certain que Cousteau n'aurait jamais garder un secret pareil , sa devise n'était pas d'instruire les autres afin qu'ils respectent la mer. Alors pourquoi cacher quelque chose de si merveilleu? Je reste persuadé que comme il explique dans son second volume sur les poulpes et Calamars , que cela reste ce genre d'animal merveilleu qu'il a rencontré , Si cette histoire est bien vraie. Car , pourquoi sa fondation cacherait ce fait si non seulement celui-ci a eu lieu et en plus est une partie de son testament (qui oserait ne pas respecter les dernières volontés de ce personage???).
Au plaisir de vous lire.

74.Posté par Arkam le 23/02/2011 15:00
bonjour à tous,
je suis Djiboutien, et je vais souvent pêché au goubet.
le goubet est la plus dangereuse de nos plages, personnes n'ose allez y nagé ou faire de la plongé, tout simplement parce qu'il y a énormément de requin, de barracuda et de raie qui peuvent atteindre les 4 m facilement.
l'année dernière je suis allez pêcher et là bas pour pêcher faut le faire la nuit, car c'est beaucoup plus excitant et le nombre de poisson qui mordez sur ma canne à pêche était incroyable.
nous nous sommes coucher mes amis et moi, et nous nous sommes réveiller à l'aube, vers 6h du matin, alors qu'on a recommencer à pêcher, loin de la plage à environ 4m à 5m de nous, une énorme raie saute et c'était un spectacle phénoménale, elle faisait au moins 4m de long, elle était vraiment énorme !!!
j'ai entendu parlé de l'histoire avec le commandant COUSTEAU, et je sais qu'ils ont refais la même expérience, avec cette fois ci un dromadaire dans une cage, ils ont descendus la cage et deux minutes après, la cage a été broyer...
le goubet est appelé le plus souvent l'île du diable, et vraiment le soir si vous aurez la chance de voir des diables, comme par exemple une fois, il y a trois ans de celà, j'y étais et au bord de la plage, nous avions vu une jeune femme qui courrait dans la mer, et était à moitié, c'est à dire qu'elle avait juste la tête et le torse, elle n'avait pas de jambe...ce genre de phénomène est très souvent vue par des djiboutiens ou par des militaires français qui y vont pour camper pendant les jours de fête.
Bien à vous

73.Posté par gillmee le 13/02/2011 13:46
salut les gens

étant moi même djiboutien et ayant passé mon enfance entre djibouti tadjourah et randa ou j'allais pour les vacances scolaires, je ne peux que confirmer ces rumeurs qui trainent depuis
des décennies mais jamais de preuves tangibles à part les témoignages des militaires français
qui auraient accompgagnés cousteau et comme je viens de le lire plus haut le temoignage de la jeep.
je veux y croire mais je n'ai rien d'autre que des ouie dires et autres "selon un" etc etc......

72.Posté par Nicolas le 20/01/2011 13:40
Bonjour,
Il ne s'agit pas d'un canular.
J'ai été en poste à Djibouti de 1985 à 1987.
J'ai eu l'occasion de m'entretenir avec des éléments ayant accompagné Cousteau pour la protection de la Zone.
Je raconte ce que mon dit ces hommes:
" Nous nous occupions de la protéction du site pendant que le commandant Cousteau effectuait ses plongées et prenait ses renseignements.
Il n'était pas seul à plongé et n'a plongé qu'aprés que le contact fut établi par ses autres plongeurs" ( Falco est donc au courant de tout,car il n'y avait pas 10 plongeurs au sein de l'équipage)
Le gars qui m'a raconté l'affaire est un homme de confiance qui a dépassé le stade de la ventardise !!!
Cela m'a été rapporté en 1986 alors que j'éffectué mon stage Commando à Arta Plage.
Ce que je sais de cette affaire, c'est que le Commandant Cousteau a éffectué plusieurs enquêtes avant ses recherches sur place.Et qu'avant d'établir ce contact visuel avec cette "chose", il a fait plusieurs reperages de Goubet, et qu'il n'a été autorisé à les faire qu'avec l'accord des autorités Militaires de l'époque, donc de l'état Français.
Je pense que cette plongée décisive à eu lieu vers 1982 - 1984, et que Cousteau savait plus ou moins ce qu'il allait découvrir bien avant la confirmation.Je sais que Cousteau a effectivement dit qu'il ne pouvait pas en parler pour le moment, et il a demandé à ses fidéles Amis de ne rien dire pour préserver cette découverte (Falco est encore au courant de cela).Il leur a assuré qu'il donnerait des instructions sur son testament pour que cette découverte soit racontée par ses héritiers, consigne qui n'a jamais été respectée par sa famille.Je peux dire aussi que bon nombre de Militaires de tous corps ayant été à Djibouti durant les Années 1982 à 1988 savent cela, car l'Armée Française a participé a des missions ayant un rapport avec le bon déroulement de ces Operations.Je confirme aussi que Cousteau s'était converti à la religion Musulmane, cela il l'a lui même expliqué dans ses mémoires.Il s'est converti a cette religion, d'une part parce qu'il était croyant (en recherche Spirituel), mais aussi parce que dans le Coran, il est fait allusion dans une Sourate, à l'existence d'un Lac d'eau Douce en plein Océan Salé, et Cousteau à découvert cet endroit au travers de ses recherches.
Voila, je tiens à préciser que si j'interviens c'est uniquement pour expliquer ce que j'ai entendu sur place et appris de sources sérieuses, et j'espére que nous saurons enfin la vérité sur cette animal.Car au goubet, il y a des animaux trés anormalement grands, lors d'un exercice héliporté, les pilotes de notre Puma qui survolait le Goubet (Entre 20 et 25 Métres de la surface de l'eau) à trouvé 3 Raies Manta qui étaient à la surface de l'eau, il a éstimé qu'il aurait pu se pauser sur la plus petite des 3, on ne s'est pas attardé car en plein exercice, mais ce ne devait pas être la premiére fois que cela arrivait.
Cordialement.
Nicolas

71.Posté par fred le 18/08/2010 07:57
Ne pas oublier que dans le golf de tadjoura il y a énormément de requin lors de mon séjours en 97-98 notre capitaine médecin a été tuer par un requin de plus de 4 mètre donc il n'est pas étonnant quand m'étant un câble avec un appas celui là casse pour répondre à un commentaire citez plus haut et effectivement lors de mon séjour j'ai entendu parler de cette histoire de cage avec un dromadaire mais restons sérieux si effectivement il y avait un doute raisonnable quand à la véracité de cet animal tous les scientifique du monde se presseraient au goubet .

70.Posté par Benamar le 18/06/2010 16:59
la phrase "trop important pour le dévoiler à l'humanité"" est une phrase tres lourde. Il me semble que ce que le commandant cousteau a decouvert releve de l'extraordinaire. Peut etre une montagne d'or, peut etre l'arche de Noe, peut etre le squelette de Adam, peut etre un grand tresor, peut etre ... peut etre .... peut etre quelque chose de religieux !!! qui sait !!! un monstre sacré , cousteau l'aurait dit au monde !!!!

69.Posté par Elan-Noir le 11/04/2010 15:10
Bonjour,

Je suis allé à une conférence hier après-midi et un ami m'a évoqué un "Mystère Cousteau", curieux de nature, j'ai fait quelques recherches et je suis tombé sur de nombreux liens, dont celui-ci et j'avoue être un peu surpris par ce que j'y ai découvert.

En effet, j'ai vécu 7 ans à Djibouti, de 1982 à 1989, soit bien avant le 26 juin 1995, date à laquelle cette affaire aurait éclatée selon votre article. Or, lorsque je vivais là bas, j'avais entendu parler d'une créature gigantesque qui vivrait dans les profondeurs du Goubet Al Kharab... mais nulle allusion à l'époque à Cousteau et son équipe.

Le Goubet est une anse presque fermée, qui se trouve au fond du Golfe de Tadjourah. Il nourrit les légendes pour bien des raisons. Notamment parce qu'il est parsemé de quelques cônes volcaniques et qu'il ferme cette petite mer intérieure qu'est le golfe de Tadjourah. Par ailleurs le Goubet est séparé du Lac Assal (un lac salé qui se trouve à - 157 mètres au dessous du niveau de la mer) par une courte bande de terre de 15 km de large, couverte de volcans. C'est une zone immergée de la zone de fracture entre la plaque africaine et la plaque arabique.

Les paysages sont absolument sublimes et surtout uniques au monde. Lorsque l'on a les pieds posés sur les berges du Goubet, on peut presque sentir battre le cœur du monde...

Pour en revenir à cette légende, rien sur place n'apporte d'éléments tangibles à même de l'étayer. Des militaires fréquentent ( comme partout ailleurs à Djibouti) les abords du Goubet et s'entrainent dans ces eaux profondes. Par ailleurs ce lieu est régulièrement fréquenté par des bateaux et des plongeurs civils, car les eaux de Djibouti mitoyennes de l'océan indien et de la mer rouge, sont parmi les plus magnifiques du globe.

J'y ai nagé quelques fois, mais rien n'est venu me chatouiller les pieds. Aucun plongeur n'a disparu dévoré par quelques monstres hypothétiques, pas non de navire renversé par une raie géante et autres monstres préhistoriques. J'ai même lu et entendu, que le monstre serai prisonnier de cette anse, car le passage qui communique avec les eaux du large serait trop étroit pour lui permettre de passer ! La passe fait plusieurs centaines de mètres...

J'ai également eu la chance de croiser par 2 fois Albert FALCO, l'ancienne capitaine de la Calypso et il est plus préoccuper par la survie des espèces marines en Méditerranée, que par un soit-disant mystère Cousteau.

Il s'agit malheureusement d'un canular de plus, comme il en circule si souvent sur internet. Au début il y aura eu l'imposture d'un militaire, relayée par quelques uns, à laquelle on aura ajouté la "caution du Commandant Cousteau" pour y apporter de la teneur... mais il n'y a pas plus de bête dans les profondeurs des eaux djiboutiennes, qu'il pourrait y en avoir dans les eaux du lac Léman.

68.Posté par Teddy le 22/12/2009 17:24
Bonjour a tous,
Cette histoire captive mon attention depuis 2mois un collegue militaire m'en a parler et depuis je fais quelques recherches. Je voulais simplement dire merci a tous les gens apportant des informations...
On ne sais vraiment pas quoi croire!!!

67.Posté par damien le 29/10/2009 10:36
En complément de on précédent commentaire ( sites en anglais hélas, dans la communauté scientifique difficile de l'éviter tout particulièrement en biologie ) :

http://en.wikipedia.org/wiki/Cephalopod_size on se rend compte que des decapodes de plus de 2m et plus de taille totale , il y en a un paquet finalement.

comparaison calmar geant ( architeutis) et colossal.
http://www.tonmo.com/science/public/giantsquidfacts.php

le dernier colossal capturé : http://video.filestube.com/video,f284866e09e134cf03e9.html
et http://squid.tepapa.govt.nz/resources

au passage le calmar geant ( faux) de la grande galerie de l'evolution a été remplacé par un spécimen naturalisé donné par Mr O'SHEA.

Pour info T KUBODERA semble vouloir repartir en 2010 sur une campagne d'études d'architeutis.

66.Posté par damien le 28/10/2009 17:02
bonne question que cette histoire... que l'on trouve partout mais sans trop de preuves ....

Beaucoup de sources mais toutes indirectes et finalement une seule histoire ps plusieurs.

Il reste une rumeur persistante du coté des militaires là bas ... sans plus et sans preuve là non plus.

A priori on sent donc le hoax ... d'autant que la cage n'a que peu d'intérêt ... sinon de ralentir la capture de l'appât pour mieux l'observer.

Concernant les céphalopodes géants ( plus précisément les calmars), on a depuis quelques années seulement les images de Architeutis et de Taningia danae.. grâce aux dispositifs ( automatiques et des appâts) : le professeur japonais KUBODERA a d'ailleurs péché un spécimen assez jeune d'architeutis. La conclusion est que ces deux espèces sont très actives et agressives vis a vis des proies. Même si la masse de ces céphalopodes n'est pas énorme, la taille impressionne. http://en.wikipedia.org/wiki/Tsunemi_Kubodera. et la force est non négligeable.

Remarque alors que de nombreuses expéditions bathiscaphe ont échouées pour voir le calmar géant ( alors que les sites potentiels sont connus grâce aux cachalots, ce sont des dispositifs plus discrets et moins couteux comme des caméra automatiques de longue durée au bout de filins munis d'appâts qui ont pu filmer la bête... la désormais on connait des "spot" qui permettraient de decendre... mais les calmars étant aussi des proies ( cachalot ) on peut penser que ceux ci se méfient plus de gros objet massifs et lents emettant des ondes sonar ...

Pour le témoignage de cousteau ( dans sa soucoupe) il est dommage de ne pas avoir de film ou photo de l'animal croisé en plongée... peut être est cette rencontre , fortement déformée par les témoignages indirects qui est à l'origine du mystère en question... je relirai ce livre ceci dit les infos sur la profondeur se recoupent avec les infos récentes de présence du calmar géant.


Dans d'autres régions du globe on commence à mieux comprendre les cephalopodes, on en découvre des spécimens de 2 a 4 m assez régulièrement et les moeurs du calmar de humbolt ( assez aggressif mais pas tout le temps) sont assez intéressantes.

Concernant architeutis ( calmar géant) et le calmar colossal c'est du coté de la nouvelle zélande que l'on a des news assez récentes par le Dr. Steve O'Shea's assez connu chez les fans de céphalopodes ... le calmar colossal atteindrait une taille mais surtout une masse supérieure au calmar géant.. et un look assez agressif : crochets / griffes à la place des ventouses ... le dernier spécimen capturé l'était dans un filet de pêche ou il s'attaquait à des poisson qui font près de 2 mètres...ce qui confirme le coté prédateur actif des calmars en général ( même si il existe d'autres espèces plus placides)... en tout cas le spécimen capturé et son comportement en ferait un tueur d'humain .. fort heureusement la localisation de ce calmar est située dans les mers australes en bordure de l'Antartique...on s'y baigne rarement ...


Pour revenir au thème principal, on a peu d'informations et peu fiables mais si des gens comme kubodera ou O'shea décident de mettre leur nez au Goubet on aura les réponses...en attendant on est plus dans la légende urbaine ( avec peut être une réalité de départ mais la piste est froide) ...mais qui sait...

65.Posté par lolo le 25/10/2009 22:15
xxxxxxxxxxxxxxxxxxx... et nombreux sont ceux qui, n'étant en rien scientifiques, affirment, sans aucun argument ni démonstration, qu'il faut croire tel ou tel témoignage, telle ou telle publication. Ne trouvez-vous pas surprenant qu'il n'y ait aucun témoignage direct à travers toutes ces pages internet ? De nombreuses personnes ont "un parent qui a vu ou qui a entendu"... Mais personne ne dit : "moi, j'ai vu." C'est le principe de base des légendes urbaines...

Pour ma part, je me contente de constater que le golfe de Tadjoura et le Goubet, ce fameux lieu de mystère, est la destination de plongée sous-marine la plus fréquentée de la région de Djibouti et qu'aucun accident de plongée mystérieux n'y a été rapporté !

L'histoire du chameau dans la cage provient d'un mythe classique de certains villages avoisinants. Il est également surprenant de constater que ces petits villages de pêcheurs ne possèdent pas d'embarcation capable d'emmener un chameau dans une cage. Et puis, un chameau est un animal domestique docile alors pourquoi devoir le placer dans une cage ? C'est aussi un animal symbolique et très cher pour les paysans. Certains disent que Cousteau aurait lui aussi placé le cadavre d'un chameau dans une cage. S'il est mort, pourquoi une cage et pas simplement un lest ? Pourquoi aucun ethnologue n'a-t-il jamais rapporté de pratiques rituelles avec un chameau emmené en bateau et jeté en sacrifice dans le Goubet ?

A ce sujet, il faut aussi rappeler que le fond de cette petite mer est un site volcanique toujours en activité. Cette caractéristique amène une grande diversité faunistique et la présence de nombreuses raies mantas et autres requins.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx alimente les légendes urbaines.

64.Posté par Norbert le 24/08/2009 18:00
Bonjour a tous et merci a Dara pour les infos... Mais ne pas oublier , la "chose" que Cousteau a pu voir n'est pas un individu unique... On le sait , pour survivre , une espèce a besoin de se reproduire et une colonnie de minimum 50 a 75 individus est plus que néccéssaire.... De plus , je ne pense pas, a la façon dont on vide les océans, que cacher une espèce serve a la protéger.... Cousteau était du même avis.... Il ne reste qu'a espérer qu'un jour.....

63.Posté par DARA le 23/08/2009 14:20
Bonjour Norbert,

J'ai fait 2 séjours à Djibouti en tant que militaire et j'ai entendu parler de cette histoire. Je ne pense pas que l'armée ai été réellement incluse dans cette découverte, sauf peut-être quelques hauts officiers, et ce n'est pas eux qui vous diront quelque chose.
Maintenant, si Cousteau n'a rien dévoilé, est-ce peut-être justement pour préserver cette "chose" de la bêtise humaine, la peur de l'inconnu ou tout simplement pour éviter un massacre.
La porte reste ouverte à toutes les suppositions.
Cordialement

62.Posté par Norbert le 08/08/2009 20:36
Bonjour a tous.... Encore un "bon" témoignage si je puis dire. Mais d'aucune utilité si l'on veut faire avancer les choses. Serait il possible a tous ceux qui connaissent des militaires qui ont été sur place lors des faits de demander a ceux-ci de faire un témoignage par écrit. Tout les témoignages ainssi receuillis peuvent ètre centraliser et pour une fois bien faire avancer les choses.... Encore merci...

61.Posté par el frances le 07/08/2009 15:32
Mon frere Henri militaire à djbout et son collègue militaire sont sortis un soir de couvre feu et sont allés pecher,ils avaient entendus parler de monstres et etant curieux de nature ont voulu voir.Munis de cable comme un petit doigt ,un amecon idem avec un morceau de viande (tête) ils ont ballancé des hauteurs ....en un rien de temps le cable etait tendu à casser et après quelques mn à arraché les anneaux qu ils avaient vissé dans le pare choc du jeep.Cette histoire est vrai mon frere ne ment pas et son collegue 20ans plus tard m´'a expliqué la meme histoire.

60.Posté par SETH974 le 31/07/2009 08:11
Carine o !!!!! Enfin kelekun ki pourrai nous aider à y voir plus clair vu ke ton père été sur place! Tu pourrais te renseigner davantage auprés de lui pour éclairer nos lanternes STP?

59.Posté par Norbert le 30/07/2009 13:19
Merci Carine...
Mais hélas , Cousteau nous a quiité et on n'en sais toujours pas plus. Il faudrait trouver des témoignages écris de militaires étant sur place a ce moment afin de pouvoir mettre la pression sur son institut....

58.Posté par carine o le 24/07/2009 20:57
je confirme cette rumeur.
En 1988 mon pere etais millitaire sur la base de djibouti et il ce disais que cousteau aurrais fait une enorme decouverte dans les profondeur du volcan du diable et que sont mystere serrais devoile iniquement a ca mort.
je n en sais pas plus
MAIS SOUHAITE CONNAITRE LA VERITE !!!

57.Posté par Marc Fernandez le 30/04/2009 10:43
Bonjour à tous,
Dans mon intervention précédente Je tenais simplement à préciser que le cephalopode géant ne pouvait être évacué aussi simplement des hypothèses, du moins à l'interieur de la zone du goubet, avec ses eaux n'excédant pas 200 m de profondeurs.
Codialement, Marc.

56.Posté par Norbert le 29/04/2009 21:57
Bonsoir tout le monde.... Chacun a le droit de penser ce qu'il veut , et connaisqant notre passion et nos recherches , toutes idées est bienvenues... Pour ceux qui croyent que cela est un canular , je répondrai que je serai fort , mais alors tres fort étonné que la fondation Cousteau laisse ainssi le nom de son créateur utilisé pour des bétises. on peut continuer le débat et pour cela partager les dossiers et les lectures que chacun posséde. Je dirai a Marc que même si plusieurs comme moi (et toi aussi peut-ètre) pensent que l'individu est un poulpe ou un calmar , d'autres qui pensent que cela serait un requin inconnu ont tout aussi raison que nous. Hélas , trois fois.... On va sur la lune et on ne sait même pas ce qu'il y a au large de nos plages.... J'ajouterai que de tous ses livres , Cousteau s'est senti obligé d'en republier un .... Celui sur les pieuvres et les calmars (et pas pour rien , un signe ???), d'ou un morceau que j'ai publié bien plus tôt. Si l'on relit Bernard Heuvelmans ou alors Richard Ellis , enquètes que l'on se doit de respecter , on ne peut que continuer la recherche. Pour notre mystère ici , au plus on en parle , au plus les langues vont se délier , c'est ainssi qu'on arrivera a percer le mystère un jour.... Si vous pouvez trouver les bouquins , je vous les recommande.... Richard Ellis , Deep Atlantic & In the search of the giant squid... Eric Joly & Pierre Affre , Les monstres sont vivants... Hydra & Kraken , Noel Peattie.... Mysteries of the deep , Frank Spaeth.... The book of sea monsters , Bob Eggleton.... Sc!ientifictions No1 - Vol2 , Edition Encrage....Monstres de légende , Edition Time-Life... + La série X-Créatures de la BBC , Les deux documentaires du National-Géo sur le poulpe colosal (monstre de floride) et le documentaire du NG sur le calmar géant.... Voila mes amis , au plaisir de vous lire....

55.Posté par Marc Fernandez le 29/04/2009 14:46
Bonjour à tous,
Pourquoi se limiter au bec ?
Les pieuvres ont huit tentacules, un poulpe de moins de 3 kg peut tracter une proie de 18 kg... une pieuvre de 280 kg environs (la plus lourde repêchée à ce jour avec une envergure de 9 m, Enteroctopus dofleini, pour les calmars géant 8m60 et 250 kg aux iles Falkland en 2006 et 8 m en tasmanie, 2007) pourrait tracter une proie de près de 1,5 T. ! (d’où le sort supposé des barques de pécheurs dans les légendes du Goubet) cela illustre la puissance des bras de l'octopus géant... que deviendrait une cage anti requin dans les tentacules d'une pieuvre de 500 kg ou d'un calmar de même poids (elle n'est pas conçue pour résister à ce type d'agression)?
Autre détail, les requins perdent facilement leurs dents en mordant les moteurs, planches de surf et cages, là rien de tel de signalé.

54.Posté par SETH974 le 29/04/2009 13:17
Vu la description de la cage à requins cela m'étonnerait qu'il s'agisse d'une pieuvre géante car n'oubliez pas que les pieuvres ont un bec et un bec ne pourrait jamais broyer mais plutôt couper. Donc pour que la cage se soit retrouvé broyé il aurait fallu une mâchoire et non un bec donc l'hypothèse que sa soit un requin (quelque soit la forme de son corps [raie à tête de requin marteau]) reste pour le moment l'hypothèse la plus plausible.
Au fait Wolfen c pas SHET974 mais SETH974 lol.
Pourquoi ne pas organiser une excursion par nous-mêmes? Lol bonjour l'argent les fonds à débloquer surtout en cette période de crise..!

53.Posté par Marc Fernandez le 28/04/2009 16:33
Bonjour à tous,
Pas exactement Norbert.
C'est vraiment le point noir de cette affaire où tout le monde rajoute sa couche...le texte de cette revue spirite relate ce qui c'est passé dans une émission de paul amar, c'est à dire une seance oui-ja pour parler avec cousteau...qui confirme par son 'esprit' que cela c'est reellement passé et qu'il s'agit d'une raie geante ( dixit J.y Cousteau désincarné) :(
La crypto galère assez sans que l'on rajoute un boulet supplementaire ici le spiritisme.Autant la base de la 'bête' du koubet demeure interessante par ses racines mythiques locales et fait penser à une pieuvre , autant tout ce que l'on greffe depuis 1986 ne semble pas coller avec un évenement se situant dans le koubet..
Des marins pretendent que le dragueur de mines 'la Malouine', alors à Djibouti, escortait cousteau durant cette rencontre, je n'ai à ce jour aucun retour d'info d'un membre de l'equipage du dragueur La Malouine en pour ou en contre..de plus cela situerait l'évenement plutôt dans les années 70..
Cordialement
Marc

52.Posté par Norbert le 28/04/2009 15:26
Slt a tous...
A voir l'affiche du magazine 'Spirite" , un militaire aurait témoigné ???

51.Posté par DD92 le 28/04/2009 14:50
""Le 26 juin 1995, l'affaire éclata: un scientifique rapporta brièvement une histoire relatée par l'un de ses collègues militaires""

Cette simple phrase me permets d'affirmer de façon sur et certaine que toute cette histoire n'est qu'une vaste blague : et qu'il faut être bien naïf pour gober de telle sornette.

Amicalement, chasseur d'hoax

50.Posté par wolfen le 18/04/2009 16:14
slt a toi Norbert les quelques apparitions et témoignages sur le monstre de djibouti qui ont été reporté ne vont pas dans ce sens mais identifier comme une espèce de raie avec la tête d'un requin marteau peut être une espèce totalement inconnu de la zoologie actuel en recoupant plusieurs témoignages tous vont dans ce sens. comme le disait cousteau mes amis la mer nous réserve encore bien des surprise. amitiés wolfen

49.Posté par Norbert le 17/04/2009 23:46
Re bonjour a tous.... En parcourant les forums sur la questions , voici un texte qui peut poser question , j'en parlais déja bien avant et a mes yeux , me semble des plus sérieux et possible , même si je ne doute pas des témoignages des témoins d'époque.... Penser a lire Richard Ellis.... Ses enquètes méritent réflexion.... Voici le texte lu....

Une pieuvre géante ?

Le dernier prétendant à ce mystère pourrait étre, comme le suggére Christian le Noel, cryptozoologue reconnu par ses nombreuses expériences sur le terrain, une pieuvre géante de type grégaire vivant dans d'immenses trous ou cavernes et n'ayant aucune raison de remonter à la surface. L'exemple le plus significatif de l'existence de tels monstres est celui relatif au cadavre retrouvé à Saint-Augustine en 1896, dont les restes immenses appartenaient à une espéce de pieuvre dont les mensurations n'ont aucune commune mesure avec les plus grosses que nous connaissons actuellement. Des pieuvres inconnues aussi grandes n'auraient aucune difficulté à broyer des cages à requins. C'est certainement la piste la plus intéressante à suivre, c'est aussi la croyance des indigénes de la régions.

On ne peut douter de Christian De Noel.... Masi a t'on plus d'informations sur la croyance des gens de la-bas ????

48.Posté par Norbert le 17/04/2009 23:40
Re bonjour a tous.... en parcourant plusiuers forums sur la question , je reviens avec ma première idée.... Même si je ne doute pas des témoignages , le szul

47.Posté par wolfen le 17/04/2009 22:14
slt en réponse a shet974 non il n'y a malheureusement pas de photo ce serait
trop beau et par la même il n'y aurait plus de mystère ,pour la taille des
adultes le type qui a vu le bébé en question en parle sur la même page
d'accueil google que notre site le site c'est la taverne de l'étrange et en
réponse a Norbert oui la biomasse est très importante dans cette zone
profonde de mille mètres et difficile d'accès apparemment les quelques
personnes qui l'ont vu ou plutôt cette ombre gigantesque parle toujours de
cette zone du ghoubbet al karrab cela fait comme une petite mer intérieure avec
de violents courants qui ramènent vers l'intérieur il est possible que l'animal
en question soit coincé là mais j'ai une autre proposition cette animal fut
aperçu quelque temps après l'éruption de l'adoukourba était il enfermé
dans une mer intérieur depuis des millénaire que l'éruption aurai libéré
puisque on sait que cet un système de caverne au fond du ghoubbet cela amenai
peut être vers un monde perdu aller j'arrête car bientôt je vais vous
refaire jurassique park ce ne sont que des hypothèses avancées et pensées par
d'autre que moi mais jusqu'à là non démenties amitiés wolfen

46.Posté par Norbert le 17/04/2009 09:33
Bonjour a tous...
Je doute qu'il y ai la moindre image , pas le style des pêcheurs du coin a prendre un appareil photo lors d'une sortie de pêche... Question individus , pour la survie de l'espèce , il doit y en avoir une colonnie... Quand on sait qu'un requin met au monde plusieurs petits qui vu leurs taille ici n'ont quasi aucun prédateurs... Un monstre si énorme , de quoi se nourrit il ??? Il doit y avoir une sérieuse biomasse dans le coin ??? est il super doué pour rester caché ??? Ne vit il que dans ce coin ??? Etrange qu'un tel animal d'une taille pareille reste inconu...

45.Posté par SETH974 le 17/04/2009 07:24
Slt Wolfen aurais-tu des images de cette prise des pécheurs où ils ont trouvé un bébé de 8 mètres? Si le bébé mesurerait 8mètres imaginez la taille des adultes!! L'avantage est que s'il y a eu un bébé cela veut dire qu'il y a au moins 2 adultes! Imaginez !
C'est normal que les pècheurs ont peurs!

44.Posté par wolfen le 15/04/2009 16:58
complément d'info a Norbert la fondation cousteau nie tout en bloc

43.Posté par wolfen le 15/04/2009 16:52
slt Norbert non cette zone n'est pas en surpeche car interdite de pêche comme d'étude scientifique mais il est clair qu'il ou elle ne doit pas être le seul exemplaire j'ai lu que des pêcheurs locaux en braconnant aurai pris dans leur filet sans doute un bébé de 8 mètres tout de même et l'aurai immédiatement enterrer une fois a terre cela aurai été vu par deux militaires qui fesait un footing et qui ont brièvement appercu l'animal d'où ma description plus haut quand au zone de pêche que l'on croit des fois sur exploités sache que l'ont a trouvé la plus grosse concentration de tarpon géant très apprécié par les pêcheur sportif a quelque encablure de plage espagnol très fréquenté du public alors que l'on pensait qu'il n'y en avait plus a cet endroit et que l'on allais les cherché beaucoup plus loin comme quoi aller a plus wolfen

42.Posté par Norbert le 14/04/2009 18:54
Salut les gars.... Je comprend tres bien que ces gens ne veulent pas que leurs témoignages soient plubliés.... Et c'est domage d'un coté.... Mais comme pour le mégalodon , le monstre du Loch Ness et j'en passe... cette raie/requin ne doit pas ètre un exemplaire unique , et lorsque l'on sait que cette région du globe est une des plus surpêchée... On se demande comment un tel animal peut rester caché ??? Enfin , comme toutes les énigmes crytozoologiques , on entasse et récolte des tas d'informations et souvant tres sérieuses , mais on parvient pas à résoudre l'énigme..... Un jour peut-ètre ??? PS: Quelqu'un parmi vous a t'il déja contacter la fondation Cousteau ??? Et si oui , quel fût la réponse ??? A Bientôt... Norbert

41.Posté par wolfen le 14/04/2009 16:53
slt a tous marc fernandez a raison pour ce qui est des témoignages par contre il ne s'agirait pas vraiment d'une raie mais plutôt un hybride monstrueux d'une raie/requin avec des particularités comme ces piques sur le dos et cette queue ressemblant a celle d'un perce oreille et tous cela accompagné d'une taille absolument phénoménal puisque pour le rappel des fait c'est animal a été repérer pour la première fois par un hélicoptère survolant la zone et de façon tout a fait fortuite peut être qu'un jour on le verra apparaitre sur google earth lol a bientôt wolfen

40.Posté par marc Fernandez le 14/04/2009 10:59
Bonjour à tous,
Norbert cela risque d'être difficile.. depuis 2000 j'ai reçus quelques courriels de personnes ayant gravité de manière plus ou moins proche avec cette affaire (militaires et journaliste) toutes m'ont expressément et clairement signifié qu'elles n'autorisaient pas la diffusion de leurs propos (volonté que je respecterais toujours). par contre ce qui n'est pas de l'ordre de la confidentialité, c'est que la raie géante demeure l'identification majoritaire et que la version médiatisée de l'affaire n'est pas vraiment concordante avec les faits originels semble t il ( phénomène mytho agglutinant?).
Cordialement
Marc

39.Posté par Norbert le 12/04/2009 23:11
Salut a vous tous.... Wolfen , ce qui serait peut-ètre une solution c'est de pouvoir obtenir le ou les témoignages des gens présents a l'époque (militaires ou autres) et ce par écrits.... Moyen de pression contre la fondation Cousteau... Ils pourraient ètre diffuser sur tout les sites de crypto et cela serait peut-ètre une façon d'enfin percer le mystère.....

38.Posté par wolfen le 12/04/2009 11:24
c'est vrai Norbert et pourtant pour avoir eu a l'époque des faits des amis sur place il y a bien eu quelque chose dans cette endroit amitiés a plus wolfen

37.Posté par Norbert le 10/04/2009 21:50
Salut Wolfen & Marc... Il est difficile de faire la part des choses dans ce dossier. Et le plus scandaleux , ceux qui pourrait y apporter la lumière et faire honneur à Cousteau , je parle de ceux qui s'occupe de sa fondation , restent muets.... Mais je me mets un instant a la place des autorités du coin.... A la limite si je veux m'enparer d'une telle découverte , j'interdit à quiconque de faire des recherches et je m'en occupe moi-même et par la j'en prend la gloriole.... Car ils savent tres bien qu'une telle découverte leurs rapporterai une fortune et on connait l'appétit de ces gens la..... Ce n'est pas un requin géant ou un calmar géant qui aurait fait en sorte de couper leur appétit.... Le mystère reste entier.....

36.Posté par wolfen le 10/04/2009 17:58
mes amis si je vous dit cela c'est apparemment quand cousteau a voulu aller plus loin dans ces investigations les autorités local lui ont tous simplement interdit et lui on priés de quitter le site et a la suite de cela il on mit une interdiction total au scientifique de venir faire des recherches dans ce coin apparemment interdiction qui coure toujours aujourd'hui je n'en sait malheureusement pas plus quand au écossai la mentalité du pays et tout autre et il est de bonne convenu de présenter nessie et ces fantômes bon week-end a tous wolfen

35.Posté par marc Fernandez le 07/04/2009 12:21
Je partage l'avis de Norbert, sur un plan touristique c'est toujours positif en terme financier d'avoir un hôte 'cryptozoologique'. De plus la zone n'est pas une zone interdite (sauf pour la pêche comme à l'île aux requins plus en avant du détroit). un petit tour sur la toile sur des blogs de voyages suffit a trouver des photos de parcours et de baignade face à l'île du diable..( c'est même un bivouac incontournable ) s'il ne s'agit pas d'un tourisme de masse c'est uniquement parce que les plages sont peu nombreuses et difficilement accessibles.Pour le lac Van (Turquie) une équipe documentaire mène une investigation à ce sujet depuis le 3 avril sur place .Depuis la date de la première observation en 1995, on dénombre à ce jour plus de milles témoins. affaire à suivre donc.

video lac van:
http://www.youtube.com/watch?v=4xIb8FhWQwM&feature=player_embedded

34.Posté par Norbert le 07/04/2009 11:01
Bonjour Wolfen. Possible et même tres certain qu'on nous cache bcps de choses. Mais question tourisme , l'existence d'un tel monstre attirerait plus qu'autre chose. Prennons en exemple le Loch Ness , cette région vit tres bien du tourisme grace au monstre , ainssi que pour le monstre du lac Champlain , lac Van en turquie , ect..... A espérer qu'en effet un jour toutes ses vérités soient enfin révellées...

33.Posté par wolfen le 06/04/2009 00:52
en réponse a Norbert malheureusement beaucoup de chose sont caché souvent pour des raisons financières et plus particulièrement touristique Djibouti et très pauvre et a besoin du tourisme et pas besoin de publicité sur un monstre ce qui découragerai la plupart des gents d' y aller car ce n'est pas très vendeur et puis il y a tous simplement l'inconnu qu'ont préfère mettre de coté car toute vérité n'est pas bonne a dire et en ferais tomber plus d'un de leur certitude eh oui politiquement incorrect j'ose espérer que les génération futur casserons cette langue de bois et se politiquement correct qui nous régisse depuis trop longtemps et que certaines vérité éclaterons au grand jour amitiés a tous wolfen

32.Posté par Norbert le 13/03/2009 21:23
Je connais asser bien le dossier de lac Hanas en Chine. Ce n'est pas que les recherches soient interdites mais la Chine était asser fermer jusqu'il y a peu aux intrusions de chercheurs étrangés. Le problême actuel est que le lac Hanas est tres éloigné et il serait tres couteu d'y organiser une expédition. Il s'agit la-bas de poissons d'une taille énorme. On sait qu'en Chine , même en eau douce , il y a des poissons énorme. Le meilleur dossier sur le lac Hanas et les grands poissons d'eau douce de Chine est a été publier il y a plusieurs années dans la revue Aquarium il y a quelques années (article sur le poisson spatule dans le Yang Tsé). Pour revenir a notre mystère cousteau , beau chercher , pas moyen de trouver quelconques infos en plus.

31.Posté par marc Fernandez le 13/03/2009 19:01
le liopleurodon vivait il y a 155 M d'années.. le mégalodon est apparut il y a environ 23 M d'années et se serait 'éteint' entre 1,5 M d'années selon certains et 12 000 ans suivant d'autres se basant sur des dents non minéralisées..

30.Posté par cyril le 13/03/2009 18:46
je sais pas mais quelqu'un a pensé au lieuplorodon????
une énorme créature carnivore qui vivait presque en meme temps que le mégalodon!!!!!

29.Posté par seth974 le 05/03/2009 12:55
http://eso-news.blogspot.com/2007/07/monstres-marins-en-chine.html

C'est le lien pour les créatures du lac Kanas.
Impressionnant!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

les commentaires hors propos, injurieux, publicitaires,rédigés en style sms, avec une trop grande indigence orthographique ( utilisez donc le correcteur de votre traitement de texte ou de firefox...) etc.. ne seront pas publiés.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité OVNI revue de presse | Dossiers OVNI : Articles et documents | Exobiologie | Archeologie mysterieuse | Actualités Archéologie | Rennes le chateau | Cryptozoologie | Chroniques Fortéennes | Les Templiers | Gisors | Histoire mysterieuse | Mythes, Légendes et Traditions | Les cathares | Sociétés secretes et initiatiques | Paranormal: Vos histoires, anecdotes et expériences vécues | Science | Le dessous des cartes | UFO News (English) | UFO: Articles, Files and documents | Ovniologia: Noticias OVNI | Expediente OVNI: Casos y Documentos | Forbidden archeology (English) | Forbidden Science | Cryptozoology (English) | Cryptozoology: Articles, Documents and files | Forteans chronicles (english) | Documents | Science (english) | le coin des chercheurs | News | Video | Praetorium Magazine | renaissance | Publications | Archives UFOFU






ufofu est une communauté virtuelle intéressée par l'anomalistique, l'ufologie, la métapsychique, l'exobiologie, la sociologie et l'extra-ordinaire.





Creative Commons License
Rhedae magazine by Marc Fernandez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale 2.0 France.



Scepticisme